Accueil >> Présentation >> Naturopathie ou Naturothérapie ?

Naturopathie ou Naturothérapie ?

étymologiquement ... 

  • "naturo" vient du latin "natura" ou "la nature, l'essence"...
  • "thérapie" vient du grec "therapeuein" signifiant "soigner" et de "therapeia" signifiant "cure" ... donc littéralement "soin par la nature".
  • "pathie" vient du grec "pathos" indiquant "la maladie, le mal"...  donc littéralement "étude de la maladie par la nature".

Mais aussi, Naturopathie vient du mot anglais "Naturopathy", issu de la compression du terme "Nature's Path", signifiant le chemin de la nature ...

 

Ce que Naturopathie et Naturothérapie ont en commun ...

Naturopathie et Naturothérapie sont définies comme "un concept médical fondé sur une synthèse de méthodes naturelles de santé, des plus anciennes aux plus récentes, qui favorise la restauration des facultés d’autoguérison,

... c’est-à-dire des moyens que possède l’organisme pour rétablir son état d’équilibre tout au long de sa vie".

 

Naturopathie et Naturothérapie : ce qui différencie ...

La naturothérapie, telle qu'enseignée dans la formation médicale universitaire dont elle fait l'objet en France, est qualifiée par certains de "plus médicale"...

Les pré-requis de la formation, la méthodologie utilisée et le programme des enseignements mettent un accent puissant sur la physiologie générale, l'investigation clinique, le diagnostic, les mécanismes physiopathologiques, ainsi que sur l'analyse systémique du processus de maladie et de guérison.

 

alors, que conclure ?...

Devons-nous vraiment conclure sur ces différences ?...

... selon notre point de vue, chaque approche, qu'elle se nomme Naturopathie ou Naturothérapie, dépend d'un ensemble de facteurs multidimensionnels et interdépendants qui en font sa qualité...

  • elle dépend de "qui" est le praticien qui l'exerce...  elle dépend de ses connaissances, de son expérience, de sa sensibilité, et, d'une façon plus générale, de tout son être...
  • elle dépend aussi de "qui" est le patient, son objectif, sa motivation à guérir, de "quoi" est faite sa maladie, de "comment" elle est arrivée et "comment" elle s'exprime, de "pourquoi" elle est là...
  • elle dépend enfin et surtout de la relation de confiance et de travail qui consacre "le lien thérapeutique entre le praticien et le patient", et de sa qualité... 
  • et de "comment" se fait l'alchimie, notamment la relation de confiance entre la personne du praticien, son rôle de thérapeute et la "part" qu'il va donner dans cette relation..., et la personne du patient et la "part" qu'il va donner, lui aussi, dans cette relation ...

la guérison, une histoire de co-responsabilité où chacun fait sa part...

 

"la vie est courte, l'art est long, l'occasion fugitive, l'expérience trompeuse, le jugement difficile. Or, il faut non seulement se montrer soi-même accomplissant son devoir, mais aussi faire que le malade, les assistants et les éléments extérieurs accomplissent le leur". Hippocrate de Cos - Aphorismes